• Mutation

    Doucement l'automatique machine arrache les parasites de moi. Doucement la douleur. Intense et inepte satisfaction. Le doux bruit me fait céphaliquement mal. Bz. Aïe. Trop chaud, mais en finir.

    Lorsque le drap caresse ma peau douce et scarifiée je renais. Diktat de la mode qui me fait me sentir femme.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :